Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Killing of a Chinese Bookie (Meurtre d'un bookmaker chinois)

6 Décembre 2013, 15:28

(1976, de John Cassavetes)

(1976, de John Cassavetes)

Pour rembourser ses dettes de jeu auprès de la mafia, le patron d'un cabaret minable se voit contraint d'aller assassiner un bookmaker chinois.

Si le scénario est volontairement du déjà-vu, la réalisation est unique en son genre : on approche au plus près des personnages (utilisation quasi-permanente du gros plan et des inserts), de leurs respirations et du moindre mouvement de leurs visages, comme pour rentrer dans leur peau. Filmés de si près, les hommes deviennent des bouches, des mains, des êtres menaçants, dont la présence est étouffante. Les plans tremblent, les images font sales, pas soignées du tout et sont en même temps extrêmement précises. Tout le film baigne en fait dans une ambiance poisseuse : on peut presque sentir l'odeur du tabac et du mauvais alcool servi dans le cabaret, pendant le spectacle de strip-tease ringard ; et la peur, la méchanceté, sous le vernis de kitsch dont scintillent les personnages.


Excellente prestation de Ben Gazzara, qui campe un personnage à la fois trop sûr de lui et faible, un peu crapuleux mais en même temps attachant et fragile. Pour le réalisateur, les bandits symbolisaient tout ce qui empêche un artiste de créer ; de sorte que le héros représenterait le cinéaste lui-même, metteur en scène de ses personnages dérisoires, dans ce film d'une beauté éprouvante.

commentaires

Haut de page