Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mélodie en sous-sol

18 Mars 2014, 22:43

(1963, de Henri Verneuil)

(1963, de Henri Verneuil)

Un vieux truand ne se voit pas finir sa vie dans un pavillon de banlieue. Il décide de monter un dernier gros coup : le casse du casino de Cannes. Il prend comme complice un jeune ambitieux rencontré en prison. Ce dernier est chargé d'infiltrer l'établissement de jeu afin de tout savoir sur le coffre...

Delon joue le jeune séducteur ténébreux, face à Gabin en malfrat et père spirituel. Mélodie en sous-sol se regarde avec plaisir (Henri Verneuil est quelqu'un qui connaît son métier) mais n'offre pas de réelle surprise, sinon la scène finale, aussi ironique qu'originale. Mais face à un Ocean's Eleven, le film a tout de même vieilli, un peu comme le Topkapi de Jules Dassin. Notons tout de même cette séquence au bord de la plage, où Delon s'apprête à séduire une femme : il vient de pêcher une grosse anguille et la tue en la frappant à plusieurs reprises sur un rocher, en plein soleil. Belle mise en scène de la virilité triomphale de l'inimitable Alain...

Apparition toujours agréable de Maurice Biraud, dans un rôle de "cave" qui rappelle un peu celui qu'il tient dans Le cave se rebiffe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page