Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur Verdoux

9 Mars 2014, 11:00

(1947, de Charles Chaplin)

(1947, de Charles Chaplin)

Monsieur Verdoux est un gentleman qui coule des jours heureux dans son pavillon de banlieue. Pendant qu'il taille avec soin son joli rosier, le four de son jardin fonctionne à plein, crachant une épaisse fumée noire. Car monsieur Verdoux, comme son homologue Henri Désiré Landru, aime les femmes... au foyer !

Chaplin réalise là un film très surprenant par rapport au reste de son oeuvre. Le ton est volontiers cynique, misogyne, d'un humour qui n'est pas sans rappeler Sacha Guitry. C'est une excellente comédie, relevée d'une forte touche d'acidité. Monsieur Verdoux, qui tue des femmes pour s'approprier leur héritage, est un personnage aux antipodes du sympathique vagabond Charlot ; mais sur la fin, lorsque Verdoux veut échapper à la police, Chaplin nous régale d'une poursuite burlesque digne de son plus célèbre héros. 

Le ton de la dernière scène, plus moralisateur, contraste fortement avec le reste du film, qui assume joyeusement son amoralité. Chaplin révèle ici un talent pour l'humour noir que ne laissent pas du tout soupçonner ses autres réalisations.

commentaires

Haut de page