Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Public Enemies / American Gangster

21 Mars 2014, 16:55

(2009, de Michael Mann)

(2009, de Michael Mann)

Public Enemies se déroule aux USA, dans les années 30 : John Dillinger est l'ennemi public n°1. Virtuose du braquage de banques, il défie insolemment les autorités. Le directeur du FBI, Hoover, lance sur ses traces son meilleur limier...

A l'annonce du film, on pouvait s'attendre à une sorte de Heat dans le Chicago de la Dépression : un criminel de haut vol face à un policier acharné. Nous sommes hélas très loin du compte. Le principal problème de ce film est le montage. Fait à la hache, il ne laisse jamais exister les personnages. Aucune scène n'a vraiment le temps de s'installer qu'on passe déjà très vite à la suite, comme s'il fallait éviter la moindre pause, la moindre respiration.

Le casting est attirant sur le papier, mais sur la pellicule, ne rend rien. Christian Bale se contente, en fait de composition, de serrer les mâchoires pour jouer le flic intègre. Pourquoi avoir choisi Johnny Depp, 45 ans, pour jouer un homme de 30 ans ? Hollywood n'a jamais manqué de trentenaires fringants pour jouer les criminels romantiques... De plus, les deux héros, le braqueur et le flic, ne se rencontreront jamais vraiment. Sans parler d'une scène comme celle du café avec De Niro et Al Pacino, on pouvait espérer entre les deux un minimum de confrontation... 

Le rôle de Marion Cotillard est également traité sans profondeur. 

On aura tout de même droit à quelques scènes de poursuite dignes du meilleur Mann, où éclate la maîtrise de de ce dernier dans la nouvelle caméra HD ; mais ces moments fulgurants ne sont guère qu'aperçues, comme dans une bande-annonce. On ne rentre jamais vraiment dans le film. Public Enemies est vraiment un raté dans la carrière du réalisateur.

(American Gangster, 2007, de Ridley Scott)

(American Gangster, 2007, de Ridley Scott)

Dans le même style, je pense à American Gangster de Ridley Scott (2007), qui raconte l'éternelle histoire du flic casse-croûte (Russell Crowe) qui décide de faire tomber le gangster champagne et vison (Denzel Washington). Les acteurs sont bons, la photographie est séduisante, mais là encore, le film n'est qu'une longue bande annonce. Tout défile sans moment de répit, et on ne trouve jamais le temps de s'installer dans une atmosphère, de s'intéresser vraiment aux personnages. La narration semble purement informative. A la fin, on a compris ce qui s'est passé, mais sans tellement se passionner pour les héros. Ce n'est pas un mauvais film, mais presque pire : un film inutile. Rien que le titre est d'une banalité affligeante, comme si on n'avait affaire qu'à un film générique, comme on le dit des médicaments. A quand un "American Cowboy" qui nous raconte l'histoire d'un shériff qui traque un bandit (et l'arrête à la fin), un Japanese Ninja, un Latino Dancer, un Italian Godfather etc. ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page