Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

QuelquesFilms.com

30 Mars 2014, 14:33 Autre

QuelquesFilms.com

Quelquesfilms est une base de données sur le cinéma, dont le titre bat tous les records de modestie : en fait de "quelques films", le site en recense des centaines !

Chaque article propose un synopsis du film, puis un avis, et enfin, des informations plus spécialisées pour cinéphiles. Une note sur dix est attribuée.

Le moteur de recherche est très bien fait, proposant un tri par auteur, film, année, pays etc. A chaque rechargement de la page d'accueil, huit films s'affichent au hasard. La navigation est très agréable et ergonomique. Elle est enrichie par des regroupements thématiques très bien faits ("adultères", "Noir c'est noir", "pastiches", "zeppelins"...)

La sélection est aussi très variée, dans les nationalités, les registres, les styles... et la qualité. L'auteur peut parler aussi bien de XXX avec Vin Diesel que du Limier de Mankiewicz, d'obscurs raretés japonaises ou de Chantons sous la pluie. Un mélange des plus réjouissants. Il me semble en effet qu'il ne faut pas avoir peur de couvrir le plus largement possible tout ce qui se fait dans le cinéma, des navets les plus indigestes aux chefs-d'oeuvre immortels, en passant par les films médiocres ou les pépites méconnues.

 

Ajoutons que l'histoire du cinéma est bien couverte : que ce soit une oeuvre des années 20 de Victor Sjöström ou un blockbuster récent comme Avatar, là aussi la diversité est de mise. L'auteur du site est à l'évidence un cinéphile filmovore, qui voit très régulièrement les dernières sorties. 

De grands réalisateurs sont bien représentés : Billy Wilder, Woody Allen, Werner Fassbinder, Sidney Lumet... J'ai découvert grâce à ce site plusieurs films qu'il me tarde de voir, comme Metropia ou The Blast of Silence, L'homme qui voulait savoir, ou encore le Fitzcarraldo de Werner Herzog. De plus, j'ai mieux compris certain films après avoir lu ce site, comme le Zelig de Woody Allen, oeuvre vraiment très riche sous ses simples airs de faux documentaire. 

 

Je suis la plupart du temps d'accord avec les avis du site. J'aime beaucoup certaines critiques, comme celle-ci : "Encore une Palme d'or d'une franche gaîté... 4 mois, 3 semaines, 2 jours est un film dur, glauque, d'une noirceur totale. Le réalisme est cru (le plan sur le foetus au sol est particulièrement choquant), dans la lignée du cinéma des frères Dardenne... en plus sinistre et avec moins d'espoir (si si, c'est possible). Réussi, certes, bien interprété, d'une intensité oppressante, mais faut avoir le moral..."

Il est vrai que je suis moi-même strictement allergique à ces films qui cherchent un extrême dans le social-déprimant et déversent du pathos par tonneaux entiers... Je supporte de moins en moins les films à Oscars/Palmes d'Or. Je trouve aussi que l'atmosphère du film thaïlandais Oncle Boonmee est parfaitement résumée par l'auteur : "Une rêverie métaphorique, lente, contemplative, fluide et merveilleusement soporifique. Weerasethakul invente l'ennui agréable." Sur The Dark Knight, le défaut principal du film est très bien exprimé : "Toujours à fond, Nolan propose un long sprint de 2 h 25, presque sans temps mort. Du coup : pas de réelles variations dramatiques, pas de climax ; à trop vouloir jouer du suspense, le réalisateur en perd un peu l'effet. Il ne prend pas non plus le temps de développer vraiment ses (bonnes) idées, ni de laisser les émotions s'installer, c'est dommage."

J'admets aussi que Parade de Tati est une fin décevante pour un si grand cinéaste. Du côté des avis positifs, je partage une admiration pour Du rififi chez les hommes de Jules Dassin, pour Scaramouche ou le Prisonnier de Zenda, pour Le limier de Mankiewicz, pour Entre le ciel et l'enfer de Kurosawa... 

 

J'ai toutefois certaines divergences. J'avoue par exemple ne pas comprendre l'engouement que suscite L'âge de glace, sur ce site ou ailleurs. J'ai vu le 2ème de la série au cinéma (noté 7/10) et j'ai vécu cette expérience pénible de rire un peu pendant le film, avant de soupirer dès la sortie du cinéma : "Qu'est-ce que je me suis ennuyé !" Il n'y a vraiment que les sketchs avec le rongeur à la recherche de sa noisette qui sont amusants. Le reste est trop gentil et trop aseptisé, avec des gags convenus, une histoire consensuelle au possible, des héros lisses jusqu'à la niaiserie.

De même, je ne comprends pas comment on peut considérer Public Enemies de Michael Mann comme une réussite. De même, 10/10, je trouve Le nom de la rose vraiment surnoté. C'est certes un excellent film, mais pas non plus un chef-d'oeuvre. Je suis d'accord que O'Brother des frères Coen ne vaut pas tripette ; en revanche Intolérable cruauté m'a laissé le souvenir d'une comédie cynique, bien menée, seulement gâchée par un happy end sorti de nulle (sinon de la demande des producteurs, à mon avis). 

Pour ma part, sur ce blog, j'ai choisi de ne pas attribuer de notes aux films, considérant que cela dénature l'appréciation, égalisant faussement certains films entre eux (on peut mettre la même note de 7/10 à des réalisations sans aucun point commun), masquant de ce fait ce que l'on ressent de particulier devant tel ou tel film. La notation est selon moi un indicateur faussement objectif, et somme toute assez flou. Je serais évidemment tenté de mettre 10/10 à 2001, l'Odyssée de l'espace (voire 11/10...), 7 à Snowpiercer, 1 à Taxi 2 de Besson etc. Mais je ne crois pas que la note soit très signifiante. 

 

Malgré ces quelques petites réserves, je ne peux que recommander la lecture de QuelquesFilms aux cinéphiles. Ils n'ont pas fini d'y découvrir tout un tas d'oeuvre qu'ils n'auraient peut-être jamais découvertes sans cela !

 

 

Merci à Pierre H. de m'avoir fait découvrir ce site.

commentaires

Haut de page