Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terminator 3 / Terminator Salvation

22 Mars 2014, 18:02

(2003, de Jonathan Mostow)

(2003, de Jonathan Mostow)

John Connor vit en marge de la société, obsédé par le destin qui l'attend et qu'il voudrait éviter. Mais les Machines du futur ne l'ont pas oublié, et envoient contre lui un tueur encore plus redoutable que le précédent. Heureusement, la résistance humaine a encore sous la main un modèle piraté pour le protéger...

Ce troisième opus souffre de plusieurs défauts incontestables : tout d'abord, James Cameron n'est pas à la réalisation. Ensuite, le Terminator féminin est bien trop puissant (encore plus dangereuse que le T-1000 liquide, elle peut synthétiser des armes à feu). Enfin, le scénario ressemble vraiment à une resucée du deuxième : Schwarzy va revenir défendre John Connor face à un adversaire mortel... Bref, ce T3 a tout de la suite de trop...

Mais à côté de ces défauts criants, le film présente plusieurs qualités : Rise of the Machines est bien réalisé et contient plusieurs scènes marquantes, dont une poursuite en camion joyeusement dévastatrice ; et un final [spoiler] quand les Machines deviennent conscientes et déclenchent l'apocalypse nucléaire, qui  méritait d'être montré au cinéma. Cela fait sans doute léger, mais cela sauve tout de même le film de la médiocrité. On peut donc passer un bon moment devant T3. En somme, pour du réchauffé, ce n'est pas mal du tout. 

(2009, de McG)

(2009, de McG)

Terminator Salvation nous entraîne en 2018, après la quasi-destruction de la terre par les Machines. Les survivants s'unissent autour de John Connor, qui fait tout pour éviter l'extinction de la race humaine. Pour cela, il va devoir sauver Kyle Reese, qui n'est autre que son futur père...

Même avec la meilleure bienveillance du monde, il est indéniable que ce 4ème Terminator est la suite de trop... de trop. Sam Worthington, devenu plus célèbre avec Avatar, est déjà lisse et transparent. Christian Bale fait ce qu'il peut dans un scénario qui conviendrait à une série-télé médiocre, mais pas à une production sur grand écran. Il ne ressort rien de mémorable de cette oeuvre d'anticipation : une fois passée pour de bon l'apocalypse nucléaire, tout ce qui faisait le drame des précédents films (comment éviter le jour du Jugement Dernier) a disparu. Terminator Salvation n'est qu'un post-apocalyptique de plus, pas indigent mais pas original du tout.

commentaires

Haut de page