Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Batman

16 Juin 2014, 12:10 Super-héros

(1966, de Leslie H. Martinson)

(1966, de Leslie H. Martinson)

Batman et Robin font face à la plus grande organisation criminelle que le monde ait connue : le Joker (qui s’est mal rasé la moustache avant de se maquiller), le Pingouin, Catwoman (une Russe aux airs de femme fatale) et Monsieur Énigme. Quel plan machiavélique ce quarteron de criminels ont-ils ourdi depuis leur QG peinturluré ?

 

Le long métrage tiré de la célèbre série, où les bagarres sont ponctuées de panneaux d’onomatopées colorées. Célèbre attaque de requin en mousse, alors que Batman est agrippé à la bat-échelle du bat-copter. Heureusement que Robin avait prévu le bat-spray anti-requin (rangé à côté du spray anti-pieuvre).

Un film comme on en fait plus, au kitsch et à la fantaisie assumés (les jurons improbables de Robin, les déductions totalement farfelues pour résoudre les énigmes des méchants...). Toute une époque…

On comprend qu'Adam West, l’acteur principal, n’ait pas aimé le Batman de Nolan. Là où ce dernier se prend très au sérieux, ce Batman de 1966, tout au contraire, confine souvent à l'auto-parodie joyeuse. Grâce à ce second degré, l'esthétique complètement démodée du film reste supportable. La preuve que ce film peut encore nous plaire, c'est qu'il est aujourd'hui très facile de se moquer de toutes ses exagérations et incohérences (Alfred se déplace avec la Batmobile en pleine ville...), en oubliant que tout cela était au fond assumé. Il en reste un divertissement très "nanardesque", gentiment désuet, mais dont la légéreté manque cruellement aux blockbusters actuels. 

 

commentaires

Haut de page