Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exit Through the Gift Shop (Faites le mur !)

4 Septembre 2014, 11:54 Documentaires

(2010, de Banksy)

(2010, de Banksy)

Thierry Guetta est un fanatique de la vidéo. Il a en permanence une caméra sur lui pour filmer tous les moments de sa vie, en famille, au travail, entre amis. Par son cousin, il découvre le milieu du street-art de Los Angeles ; il commence alors à suivre, caméra en main, des artistes du graffitti dans leurs déambulations nocturnes. Mais son rêve est de rencontrer le fameux Banksy, qui ne montre jamais son visage en public et ne se laisse jamais approcher...

 

Voici un documentaire très intelligent et très malin, qui nous fait découvrir les artistes de la bombe de peinture et du pochoir. Exit nous amène à réfléchir sur ce qu'est un artiste, comme le fait aussi Man on Wire ; il nous montre la passion et l'engagement total nécessaires à la création. Il nous interroge aussi sur l'authenticité d'une oeuvre (où est la limite entre l'original et la copie ?), et de ce point de vue, il est à rapprocher du vrai/faux documentaire d'Orson Welles, F For Fake

Certains voient dans ce documentaire [spoiler] un canular monté par Banksy, pour se moquer du monde de l'art, dans lequel les gens ne savent pas distinguer un vrai Banksy de ses imitations. Mais qu'il soit authentique ou bidonné, dans les deux cas, Exit Through the Gift Shop fonctionne très bien : histoire d'un amateur passionné de street-art dans un cas, satire du monde de l'art dans l'autre.

Exit nous laisse perplexe quant à ce qui est authentique dans l'art, mais nous fait sentir cette passion inquiète qui anime ces artistes, toujours en recherche de la puissance de créer et de séduire

Banksy lui-même incarne toutes les contradictions de l'artiste "anti-système" : adulé par la critique (le moindre de ses graffitis prend aussitôt une valeur à cinq chiffres), il se moque du monde de l'art mais il a parfaitement compris comment utiliser ses règles pour son propre bénéfice. Partagé entre l'anonymat et le désir de gloire, il est le premier que sa célébrité laisse perplexe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page