Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kiss Me Deadly (En quatrième vitesse)

15 Novembre 2014, 11:50

(1955, de Robert Aldrich)

(1955, de Robert Aldrich)

Un homme prend en stop une femme apeurée, vêtue seulement d’un imperméable. Elle dit s’être échappée d’un asile et demande à être déposée au prochain arrêt de bus. Mais elle n’y arrivera jamais. Echappant de peu à la mort, l’homme, un détective privé nommé Mike Hammer, va enquêter sur cette femme et découvrir qu’elle détenait la clef d’une valise poursuivie par un groupe de bandits…

Robert Aldrich réalise un film noir au sens plein du terme : violent, immoral, il ne met en scène que des personnages dépravés et cyniques, que ce soit les bandits, les policiers ou le héros, qui tous n’ont guère de scrupules quant il s’agit d’arriver à leurs fins. Je ne suis pas certain que le scénario soit complètement cohérent, mais la réalisation, nerveuse, sèche, est très efficace. Un film noir aux frontières du nihilisme. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page