Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsters, Inc. (Monstres et Cie)

12 Novembre 2014, 12:12

(2001, de Pete Docter)

(2001, de Pete Docter)

La ville de Monstropolis produit son électricité à partir des cris d'enfants. Monstres et Cie est depuis de nombreuses années leader sur ce marché : elle fait travailler des créatures qu'elle envoie la nuit dans les chambres des bambins pour les terroriser. Le duo formé par Sulley, une sorte d’ours bleu, et Mike, son technicien, un gros œil vert sur pattes, est toujours le premier au trouillomètre car ils n’ont pas leur pareil pour faire hurler leurs victimes ! Mais leur rival, Léon le Caméléon (l'incarnation de ce qu'on appellle en psychanalyse un pervers polymorphe), jaloux de leur succès, va provoquer un accident pour les discréditer…

Monstres et compagnie fait partie d’une nouvelle génération de dessins animés lancée par Pixar, qui détournent les codes du genre. La construction des Disney « classiques » y est inversée ; ce sont les monstres les protagonistes, tandis que les humains passent au second plan. Ainsi les jouets dans Toy Story, les robots dans Wall-E… Ici, ce sont bien sûr les monstres qui tiennent la vedette et, comble du renversement, ce sont eux qui fuient devant la petite fille qui est pour eux une créature horrible !

Ce pixar est plein de bonnes idées. L’idée que les vieilles peurs enfantines soient dues à des monstres qui font peur non parce qu’ils sont méchants, mais parce que c’est leur métier, est excellente. La poursuite finale avec les portes conduites sur rails est très bien pensée.

La fin peut être vue aussi comme un enterrement de l’entreprise capitaliste à l’ancienne, avec son patron paternaliste héritier de la dynastie, au profit du nouveau modèle d’entreprise jeune, cool, « décontractée » : la victoire du modèle Pixar.

commentaires

Haut de page