Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crank (Hyper Tension)

25 Avril 2015, 10:23

(2006, de Mark Neveldine et Brian Taylor)

(2006, de Mark Neveldine et Brian Taylor)

Un homme de la main de la mafia se fait empoisonner par ses commanditaires. Pour empêcher son coeur de lâcher, il doit maintenir son niveau d'adrénaline très haut. Dans sa course effrenée pour se venger des coupables, tous les moyens seront bons pour se stimuler : cogner des truands, écouter du rock à fond, se mettre la main dans le grille-pain, ou mieux encore : conduire comme un dingue sur l'autoroute, complètement shooté, en flinguant des gangsters, pendant que sa copine lui fait une fellation !

 

Crank est l'argot pour la métemphétamine, mais le mot peut aussi vouloir dire bizarre, barré ; on trouve aussi to crank = débiter à la chaîne, "crank up the volume", monter le son... Ces différents sens du mot donnent une bonne idée du film, sorte de clip trépidant où tout ralentissement peut être fatal. Et les deux réalisateurs tienent sans faillir ni faiblir cette idée jusqu'au bout, en multipliant les péripéties invraisemblables. Une certaine variété dans les situations empêche heureusement le film de devenir lassant. Il est même plus d'une fois franchement hilarant.

Et c'est vrai que ce joyeux mélange, assez bordélique, est très cinématographique. Je retiendrai cette scène "mythique" du héros, en chemise d'hôpital, debout sur sa moto qui roule, sorte de Christ de l'hallucination. 

 

Le mot de la fin pour Jason : "This is fucked."

 

commentaires

Haut de page