Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avanti!

par rahsaan 2 Octobre 2015, 10:43

(1972, de Billy Wilder)

(1972, de Billy Wilder)

Un homme d’affaires américain, Armbruster Junior arrive sur la petite île italienne d’Ischia, où son père vient de se tuer dans un accident de voiture. Le fils ne tarde pas à comprendre que son paternel était en compagnie de sa maîtresse, qu’il aimait en secret depuis dix ans. Il rencontre alors la fille de cette femme et se sent obligé de l’aider à régler les formalités de l’enterrement…

 

Le procédé de départ est classique, c’est celui du poisson hors de l’eau : l’industriel de Baltimore, pragmatique et pressé, qui arrive dans l’île assoupie sous le soleil, où on ne songe qu’à l’amour, à la religion et à la bonne chère. Bien entendu, au départ, lui et elle vont se méfier, voire se détester, mais peu à peu, leurs sentiments prendront le dessus… Grâce à ce qui ne pourrait être qu’une suite de clichés éculés, Billy Wilder construit où la comédie s’entremêle à la mélancolie, celle de la vie perdue à travailler et à passer à côté de l’essentiel : si les Italiens sont moqués pour leurs combines et leur paresse, les Américains sont encore bien moins traités, pour leur arrogance ridicule et leur prosaïsme bas du front. Les Italiens apparaissent somme toute bien plus humains et sympathiques. De plus, les deux héros ne sont pas vraiment conformes au canon de beauté : Jack Lemmon n'est plus de première jeunesse, et l'actrice Juliet Mills est un peu ronde. Cependant, le film accuse un certain manque de rythme et se ressent quelque peu de ce qu’il est l’adaptation d’une pièce de théâtre ; il fait dans l'ensemble vieillot. Mais c’est peut-être le rythme qui convient pour cette dolce vita à la Wilder, qui réserve plusieurs bons moments comiques et quelques belles scènes de romance.

commentaires

Haut de page