Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[JV] Sim City BuildIt

par rahsaan 25 Octobre 2015, 13:14 Jeux vidéos

(2014, de Maxis)

(2014, de Maxis)

Sim City BuildIt est la version pour smartphone du célèbre simulateur de villes.

Les mécanismes de base sont toujours les mêmes : il s'agit de faire vivre et de développer sa ville pour la faire passer de l'état de petit village à celui de mégalopole prospère. La nouveauté réside dans la construction des usines et des boutiques, qui vont permettre de produire des matériaux de base (du métal, du bois...), puis des outils plus élaborés (des clous, des tables) et enfin des produits raffinés (des steaks, des burgers, des smoothies végétaux...). Toute cette production servira pour l'amélioration progressive des zones résidentielles en gigantesques buildings. Bien sûr, les Sims auront toujours besoin de pompiers, de policiers, de médecins, d'électricité etc. Construire des parcs, des écoles, des loisirs augmentera également aussi le bonheur et la population de façon significative.

 

Le mode de jeu est le free-to-play, c'est-à-dire qu'il ne coûte rien au départ, mais qu'il est toujours possible de dépenser de vrais euros pour obtenir des sacs de Simflouz et avancer plus vite. Il sera également possible d'obtenir des clefs dorés qui débloqueront l'accès à des bâtiments spéciaux. Et pour se procurer ces précieuses clefs, deux solutions : remplir des cargaisons marchandes dans le port, ou bien faire appel aux services d'un savant fou dans sa tour, qui se fera un plaisir de déclencher des catastrophes et vous récompensera au nom de la Science !

[JV] Sim City BuildIt

Fan du jeu depuis sa première version (sur Atari en 1989 !), j'aime beaucoup cette nouvelle mouture. Evidemment, depuis les années 80, les temps ont changé : on ne peut plus tricher ! Aujourd'hui, il faut payer... Graphiquement, c'est très beau et très fluide : on peut (un peu) zoomer et pivoter facilement la vue à 360° sur notre arrogante métropole. J'aime bien contempler de nuit les voitures qui circulent sur les boulevards et qui vont se garer au commissariat ou dans le parking de la clinique. Le système d'échange marchand avec les autres joueurs est intéressant : on peut au passage aller voir leur ville et éclater des bulles qui donnent parfois des objets. Dommage qu'il n'y ait pas une fonction de recherche sur le marché mondial ; au lieu de cela, il faut rafraîchir toutes les 30 secondes le menu commercial pour voir les produits disponibles. Cliquer, cliquer, cliquer et devenir addict, c'est évidemment à cela que poussent ces jeux... 

 

Après des débuts un peu chaotiques, ma ville se porte bien. J'ai viré les pavillons pauvres, car les services publics coûtent aussi cher pour eux que pour les résidents des buildings de 250 étages du centre-ville ! Or, ces gens délaissés font baisser ma cote de popularité ! Et comme plus les gens sont heureux dans ce jeu, plus ils payent d'impôt, cela devenait inacceptable ! Aujourd'hui, j'ai 99% d'avis favorables : les gens sont heureux comme des Coréens du nord et riches comme des New-Yorkais ! Et tout ça sans système de transports en commun et sans école ! C'est bien la preuve que moins les gens sont instruits et mieux ils se portent !... Ma petite ville de départ deviendra bientôt une mégalopole de rêve : partout des casinos, des écrans digitaux, des mongolfières et des produits du monde entier. Sim City ne changera jamais : ce sera toujours le simulateur de la ville capitaliste parfaite !

commentaires

Haut de page