Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le président

par rahsaan 8 Septembre 2015, 10:08

(1961, de Henri Verneuil)

(1961, de Henri Verneuil)

L’ancien président du conseil, détesté pour son intransigeance et sa droiture morale, entreprend la rédaction de ses mémoires. Alors qu’il revient sur sa période aux affaires, vingt ans plus tôt, il se souvient des malversations de son secrétaire, actuellement pressenti pour prendre la tête du conseil…

Jean Gabin incarne un personnage bourru, terrien, rustre, indéfectiblement attaché aux idéaux républicains. Fils spirituel de Clémenceau et de Jaurès, il entend incarner l’honneur de la politique face aux affairistes et aux magouilleurs qui pullulent au parlement. Lui-même se définit comme un mélange d’anarchiste et de conservateur, « dans des proportions qui restent à déterminer ! » On peut penser que Michel Audiard a mis beaucoup de ses propres idées dans ce personnage, lui qui disait que « c’est la gauche qui rend de droite ». Il serait toutefois injuste de voir dans ce film une charge poujadiste, car l’ancien président a une trop haute idée de son rôle pour le réduire à une simple affaire d’épiciers, et il ne craint pas de se rendre impopulaire. Tout le contraire de la démagogie à la Poujade, donc. La réalisation de Verneuil, comme à l’habitude sèche, précise et efficace, prend tout son sens dans la fameuse scène avec Gabin devant le parlement, très bien analysée par Ronny Chester dans son article pour DVDClassik. On appréciera aussi Bernard Blier, toujours parfait pour jouer les individus veules et mesquins.

Malgré son côté un peu trop démonstratif (on a bien compris que le valeureux président incarne seul la droiture face aux fripouilles), ce genre de films manque cruellement aujourd’hui, où la collusion des politiques envers les grandes entreprises et une finance devenue folle semblent des évidences telles qu’on ne songerait plus à mettre en question, du moins sans passer pour un dangereux gauchiste.

commentaires

Haut de page