Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deadpool

1 Mars 2016, 23:23 Super-héros

Coucou Cinécourt !

Deadpool
(2016, de Tim Miller)

(2016, de Tim Miller)

Bon alors, j'espère que le résumé de l'intrigue va être bien... 

 

Ex-mercenaire, Wade Wilson se découvre un cancer généralisé, alors qu'il vient de trouver l'amour de sa vie en la personne d'une prostituée. Il accepte l'offre d'un institut très officieux, qui promet de le guérir totalement et de faire de lui un super-héros... 

 

Mouais bof, là tu ne dis rien sur ce connard d'Ajax, c'est lui le vrai responsable... Ok, on va voir l'avis critique maintenant.

 

Deadpool est un super-héros unique en son genre : adepte de l'humour noir, des insultes et de la violence extrême, virtuose des flingues et des katanas, il est immortel et régénère toutes ses blessures. Et surtout, il est conscient d'être un personnage de fiction. Il est ainsi capable de s'adresser au spectateur pour commenter l'action. Dans les comics, il lui arrive de regarder ses propres phylactères ou les rectangles de narration ("Pendant ce temps-là...") et de leur dire : "vous m'avez manqué !" Dans un jeu de combat à la Street Fighter où il apparaît, il félicite le joueur quand il a gagné, grâce à son combo spécial consistant à assommer son adversaire avec sa propre barre de vie ! 

 

 T'es un vrai geek, toi dis-moi... 

 

 

Un personnage excessif et taillé pour être culte. On peut donc le trouver génial ou franchement agacant. Le fait est que le personnage fait tout pour être les deux à la fois. Le film de Tim Miller restitue parfaitement cet esprit, malgré un manque certain de budget (dont notre héros ne manque pas de se moquer) : Deadpool est donc à la fois très intelligent et franchement régressif, très premier degré dans l'intrigue et très second degré dans la narration. 

 

 Heuuuuuh, tu vas tout de suite te calmer là !

 

 

Deadpool sort du reste au milieu d'une vague de films de super-héros, qui n'est pas prête de s'arrêter , mais lui est le mouton noir de la grande famille des mutants. 

 

Attends, quoi, ça te plaît pas ? Tu sais de qui tu parles là ?? Le mouton noir, il te pisse à la raie. Allez, on arrête les conneries ! 

 

C'est un film à la fois grand-guignol et c'est aussi une histoire d'amo-

 

BOUM !

Fin du billet. 

Deadpool

commentaires

Haut de page