Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les douze travaux d'Astérix

par rahsaan 25 Février 2016, 11:31

(1976, de René Goscinny et Albert Uderzo)

(1976, de René Goscinny et Albert Uderzo)

A Rome, le Sénat s'inquiète de ces irréductibles gaulois qui résistent encore et toujours : et si ces rustres étaient en fait des dieux ?... César se rend aux portes du village et leur lance un défi : réussir, comme Hercule, douze exploits impossibles ou bien se soumettre aux Romains. Astérix et Obélix sont désignés et partent dans cette aventure qui va décider de la survie de leur tribu...

 

Bien sûr, l'animation a vieilli par rapport aux standards actuels, mais Les douze travaux restent malgré tout un film-culte, que j'ai vu un nombre incalculable de fois quand j'étais enfant (toujours à la suite d'Astérix chez Cléopâtre, qui était enregistré avant sur la même cassette !). Chaque épreuve est l'occasion d'une scène inoubliable de drôlerie et d'intelligence. La variété et l'originalité de l'histoire reste incroyable. A l'époque, seul le passage sur l'île du plaisir m'ennuyait (je faisais toujours avance rapide), mais depuis que j'ai découvert la bossa-nova (le thème avec ses percussions trépidantes est inspiré de Celebration Suite d'Airto Moreira), je l'apprécie beaucoup plus. Je ne dis pas que je pourrais citer par coeur tous les plats servis pour l'épreuve du repas (l'éléphant aux olives ; les oies, "c'est bon parce que c'est GRAS !" ; "la montagne de caviar -et le petit toast qui va avec...") mais je sais depuis qu'à 12h12, Obélix a toujours faim. Et ceux qui ne rient pour la maison qui rend fou n'ont jamais eu affaire à une administration bornée. Enfin, la dernière scène dans le cirque à Rome est une apothéose digne des bouffonneries d'Offenbach. C'est Toutatis en culotte de velours, si j'ose m'exprimer ainsi !

A côté d'Apocalypse Now, Les douze travaux d'Astérix est-il l'autre chef-d'oeuvre de l'année 1976 ? La question reste posée !...

 

commentaires

Haut de page