Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon oncle

4 Octobre 2016, 10:40

(1958, de Jacques Tati)

(1958, de Jacques Tati)

M. Hulot quitte son petit village pour rendre visite à sa soeur, qui vit avec son mari dans une grande maison ultra-moderne. Il va provoquer divers incidents, qui ne sont rien comparé aux gaffes qu'il commet le jour où le mari lui trouve un poste dans son entreprise...


Satiriste à la fois léger et profond de la modernité, Tati décrit la déshumanisation et la tristesse d'un monde trop fonctionnel. La maison des cousins de la ville est à la fois un microcosme où tout fonctionne et tout communique, mais tellement bien que les gens n'ont plus à se parler pour vivre. De même, dans l'usine moderne, l'homme, forcément moins parfait dans son fonctionnement que la machine, semble être réduit à une gêne potentielle dans la chaîne de montage.

 

Mon oncle s'inscrit dans la continuité de Jour de fête et de Les vacances de M.Hulot, qui montraient les débuts de la modernisation de la France et de la rationalisation excessive de la vie quotidienne. La fin, qui nous montre le départ de M.Hulot à l'aéroport, fait la transition avec Playtime, qui sera l'oeuvre triomphale décrivant le gigantisme de la technologie (qui se termine sur la route, ce qui annonce donc Trafic. Et M.Hulot descendant dans le métro à la fin de ce film, on pouvait logiquement attendre un prochain film dans les transports souterrains). Tout cela atteste de la cohérence d'ensemble de l'oeuvre de Tati, dont l'ambition était d'exprimer toute son époque par le cinéma. 

commentaires

Haut de page