Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Phantom Lady (Les mains qui tuent)

30 Décembre 2016, 11:18

(1944, de Robert Siodmak)

(1944, de Robert Siodmak)

New-York, 20 heures : un homme, seul dans un bar, a deux places pour un spectacle à Broadway. Il propose à sa voisine de l’inviter. Celle-ci finit par accepter, à condition qu’ils ne se revoient pas après. Quand l’homme rentre chez lui, la police l’attend : sa femme a été étranglée. Tout l’accuse. Et quand il tente de retrouver la femme inconnue, la seule à pouvoir le disculper, aucun témoin ne se souvient de l’avoir vue avec lui…


Intrigue prenante, photographie soignée, très bons acteurs, The Phantom Lady est un de ces films où l'on jubile autant du suspens, de la noirceur des personnages, entre macabre et burlesque, que de l'expressionnisme superbe de chaque plan. Car quoi de plus cinématographique que des femmes, des spectres, et des femmes spectrales ?...

commentaires

Haut de page