Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bullitt

20 Janvier 2017, 11:25

(1969, de Peter Yates)

(1969, de Peter Yates)

L'inspecteur Bullitt est chargé de protéger un mafieux jusqu'à ce qu'il témoigne dans un procès retentissant qui se prépare à San Francisco...

 

Bullitt est un de ces films nimbés d'une aura légendaire, qui risquent quelque peu de décevoir quand on les regarde vraiment. Un peu comme il y a des boissons d'hommes, Bullitt est un film d'hommes : il n'y a pratiquement que des rôles masculins, on n'y parle peu, il n'y a pas un trait d'humour, pas un sourire. Et il est difficile d'être impressionné par la fameuse poursuite en voitures, qui a pourtant fait de ce genre de scène un passage obligé des films d'actions. Mais après avoir vu celles de To Live and Die in L.A. ou de la trilogie Jason Bourne (sans parler de la parodie dans le cinquième Inspecteur Harry, avec une voiture télécommandée !), on comprend que l'original a été largement dépassé. 

A la limite, en voyant le film, je pense à une publicité pour des produits de luxe masculins, celles qui remplissent les pages des hebdos généralistes : les montres, les bagnoles, l'alcool, les costumes... Bullitt est moins un film qu'un certain style, un fantasme très masculin : avec Bullitt, je suis classe et tout en retenue ; je ceinture les mafieux car c'est mon boulot ; je souffre en silence tout en sirotant mon whisky. C'est une femme qui aime les manteaux en vison qui m'allume mes cigarettes. Et je n'ai que trois mots à dire pour l'allonger dans ma Chevrolet Camaro 1967 intérieur cuir... 

commentaires

Tietie007 02/03/2017 17:01

Pour la douce Jacqueline Bisset et la musique de Lalo Shiffrin. Le film, par ailleurs, a beaucoup vieilli.

Haut de page