Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le trou

25 Avril 2017, 16:00

(1960, de Jacques Becker)

(1960, de Jacques Becker)

Cinq détenus de la prison de la Santé préparent leur évasion...

Le film commence comme du théâtre filmé à huis-clos et suit les préparatifs minutieux de la percée du trou : les lattes détachées sous une pile de cartons à plats que les détenus sont censés monter, le système de périscope (une lame de miroir sur une brosse à dents) qui permet d'observer le couloir de la prison à travers le judas de la porte de la cellule, le système de mannequins dissimulés sous les couvertures la nuit pour donner le change...  

Tout est fait pour qu'on rentre dans cette cellule et qu'on épouse les espoirs et les angoisses des prisonniers, comme dans ces gros plans sur le martèlement répétitif sur le carrelage, sur les parois des égoûts, qui semblent ne jamais finir. Les préparatifs sont encore plus minutieusement décrit que le casse dans Du rififi chez les hommes. On pense aussi à L'évadé d'Alcatraz (1979, de Don Siegel) avec Clint Eastwood. Mais au réalisme quasi-documentaire, Jacques Becker adjoint une mise en scène magnifique à chaque image, comme ce gros plan sur le sourire inquiétant de Paul Préboist, en gardien nourrissant son araignée dans les sous-sols de la prison. Dans un genre bien représenté, Le Trou constitue sans doute un chef-d'oeuvre. 

commentaires

Haut de page