Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Parallax View (A cause d'un assassinat)

23 Février 2014, 11:31

(1974, d'Alan J. Pakula)

(1974, d'Alan J. Pakula)

Un homme politique est assassiné lors d'une réception. La commission d'enquête conclut à un acte isolé. Mais dans les trois ans qui suivent, d'autres personnes présentes ce jour-là trouvent la mort dans des accidents. Un journaliste finit par être convaincu qu'un complot est à l'oeuvre...

La parallaxe est l'"incidence du changement de position de l'observateur sur l'observation d'un objet". Tous les évènements du film sont-ils des coïncidences ou bien y a-t-il une conspiration toute puissante qui tue méthodiquement des gens ? Tout dépend de quel point de vue on se place...

 

Avec ce film, Pakula poursuit l'exploration de la paranoïa, après l'excellent polar Klute (1971) et avant All the Presidents men (1976), directement consacré au Watergate. The Parallax View nous plonge dans l'ambiance de méfiance généralisée des Etats-Unis d'après l'assassinat de Kennedy. C'est un très bon thriller, assez glaçant, qui met en scène le pouvoir des images politiques comme moyens de manipulation. Toute l'ambiguïté étant de savoir si Pakula nous apprend à nous méfier des images de propagande, ou bien à nous montrer le danger de toute image (ce qui rejoindrait la mentalité des complotistes, qui voient des signes du mal occulte partout). Sur ce point, The Parallax View n'apporte pas de réponse définitive, quoique le film suggère fortement [spoiler] qu'il y a bien une conspiration à l'oeuvre derrière les assassinats présentés.

En France, Henri Verneuil réalisa un film proche de celui-ci par des bien des points, I comme Icare (1979).
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page