Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Star Wars, Episode II : Attack of The Clones

10 Juillet 2014, 12:13

(2002, de George Lucas)

(2002, de George Lucas)

Dix ans après l'accession au pouvoir du chancelier Palpatine, la sénatrice Padmé est victime d'un attentat à son arrivée dans la capitale. Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker sont chargés de la protéger. En remontant la piste de l'attentat, ils découvrent un projet secret d'armée de clones, au moment où un groupe séparatiste, mené par le comte Dooku, menace de diviser la République galactique...

 

Dans cet épisode II, il n'y a plus de moments vraiment consternants, au contraire du précédent, mais rien non plus de bien passionnant. Lucas a fait un certain effort pour mettre en place un suspens. Cela donne un minimum d'intérêt à l'histoire, bien que là encore, les deux tiers du film soient trop longs.

Il est à noter que, devant le tollé provoqué par l'épisode I, Lucas a notablement réduit le temps de Jar-Jar Binks à l'écran. Hélas -on l'a trop peu dit- c'est bel et bien lui qui, en l'absence de Padmé, va lancer le vote pour la création de l'armée des clones !

La poursuite contre la chasseuse de prime sur Coruscant n'est pas mauvaise, mais n'a rien non plus de palpitant. Les scènes avec Anakin et Padmé qui batifolent dans les herbes sont franchement niaises. La bataille dans l'arène avec la charge des Jedi est plutôt bienvenue. En revanche, la bataille terrestre est juste aperçue ; dommage. Le duel contre Dooku est poussif, et les bonds de Yoda en haricot sauteur font plutôt sourire. Le plus décevant dans ce film reste Obi-Wan : incapable d'arrêter Jango Fett, capturé par Dooku, puis facilement battu par ce dernier, il fait vraiment peine à voir. Alors que dix ans plus tôt, il tuait en duel Darth Maul, on se dit qu'il a beaucoup perdu.

Le seul moment où l'on retrouve un certain souffle épique est finalement la scène où Anakin part à la recherche de sa mère, capturée par les pillards. Le plan sur sa moto volante, sur fond de crépuscule, est peut-être le meilleur moment du film.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page