Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Miami Vice (Deux flics à Miami)

2 Avril 2014, 13:15 Neon City Police partout justice nulle part

(2006, de Michael Mann)

(2006, de Michael Mann)

Deux inspecteurs de la police de Miami infiltrent un réseau de trafiquants de drogue...

 

Difficile d'avoir un avis tranché sur ce film, tant il possède à la fois des qualités immenses... et des défauts insupportables.

Commençons par les points négatifs : tout d'abord, la moustache de Colin Farrell. Absolument insupportable.

Et sa coupe. Et sa démarche de beau gosse macho. Cette allure de beauf bling-bling qui en fait, au fond de lui, a de grosses émotions. Rien à sauver de cette prestation ni du personnage. Jamie Foxx s'en sort mieux, même si son personnage manque à peu près autant de profondeur. Il en est réduit à prendre la pose pour jouer le flic trop badass et trop cool à la fois.

Quant aux secondes seconds rôles, ils sont convenus au possible.

De même pour l'histoire, pas plus étoffée qu'un épisode de série policière lambda. Les deux flics se font passer pour des trafiquants. Le chef des vendeurs de drogue est très cruel et méchant. Par contre, sa copine est belle et fragile. Le héros va la séduire, ce qui va rendre le méchant furieux... Il n'y a rien dans le scénario qui ne soit prévisible de A à Z. 

 

Miami Vice (Deux flics à Miami)

NEn somme, Mann a complètement négligé son scénario et ses personnages. Sans doute pour se concentrer sur la réalisation, et alors là, s'il n'y avait que cela dans un film, Miami Vice serait son chef-d'oeuvre. Il nous offre peut-être les plus belles images de sa carrière. Prenant le contre-pied de ses propres conventions, Mann filme l'autoroute de Miami la nuit avec un gros grain, en écrasant volontairement toute perspective sur la mégalopole lumineuse. La scène d'assaut finale est au plus haut niveau dans le genre : sèche, haletante, c'est un vrai reportage sur le terrain. Pas un plan qui ne soit hyper-stylisé, à la rencontre du style de la série télé et du meilleur cinéma. L'esthétique de ce film est tout simplement fascinante.

Notons aussi une excellente BO qui s'intègre parfaitement dans cet univers des dessous crapuleux de Miami.

 

Voilà donc un film qui laisse pour le moins perplexe. Visuellement magnifique, raté sur le fond, il est pour le moins déboussolant.

 

commentaires

Haut de page