Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Matrix Revolutions

21 Novembre 2015, 11:20

(2003, de Larry et Andy Wachowski)

(2003, de Larry et Andy Wachowski)

Le premier Matrix se terminait sur une fin ouverte, qui était très bien comme cela. Matrix Reloaded essayait de relancer une intrigue, mais en l'étirant en longueur inutilement. Ce troisième et dernier opus, Matrix Revolutions ne parvient pas non plus à renouer avec la qualité du premier. On arrive enfin à la confrontation finale entre les hommes et les machines, qui n'a vraiment rien d'époustouflante.

Rien ne fonctionne vraiment. Le Nostalgia Critic s'est particulièrement bien moqué de la scène de l'oracle. Elle est à l'évidence incapable de prédire quoi que ce soit et détourne donc l'attention en répondant à une question par une autre question. A côté d'elle, Yoda ferait figure de voyant extralucide ! Si pour ce dernier, le côté obscur rend l'avenir confus, alors pour cette brave oracle, c'est le brouillard total ! Bref, "toujours en mouvement est l'avenir" et donc tout dépendra des choix du héros ! Or, bien évidemment, ces choix sont, pour un spectateur un peu attentif, ultra-prévisibles. On aurait donc pu s'épargner ces séances chez une voyante bien sympathique mais assez peu visionnaire. (C'en est même à se demander pourquoi l'agent Smith prend possession d'elle : qu'espère-t-il gagner ? La connaissance de sa recette de cookies ?).

 

L'attaque des robots sur la cité humaine est longue, ennuyeuse. Les humains ne font que tirer en continu pour détruire les vagues d'aliens à mesure qu'elles déferlent ! On se croirait à peu près en train de suivre une partie de Space Invaders. Le combat final avec l'agent Smith atteint quant à lui des sommets dans le pompier et le grandiloquent. Il était temps que tout cela se termine car les frères Wachowski ont vraiment sollicité la patience et la bonne volonté de leur public.

Matrix Revolutions

L'illusion du "monomythe"

La trilogie Matrix est l'une de celle qui a le plus enflammé les spéculations les plus absconses sur sa signification "profonde", et ce depuis la sortie du film : gnose, philosophies hermétiques, spiritualité new-age et que sais-je encore... C'est pratiquement comme si le Web s'était développé pour parler de Matrix... 

Parmi ces tentatives d'explication de la "richesse" de ce récit, il y aurait la théorie du monomythe, qui est censé être le schéma général de tout cycle héroïque. Il est vrai que dans Matrix, toutes les étapes les plus prévisibles sont respectées : départ pour l'aventure, recherche de la demoiselle en danger, confrontation avec le monstre, élévation à un niveau supérieur etc. Mais cela prouve simplement que plus une histoire colle à ce schéma, plus elle devient stéréotypée, sans surprise, ennuyeuse.

 

Ce schéma du monomythe repose en fait, je pense, sur une généralisation abusive à partir des lieux communs de tout "grand" récit, pour ensuite faire croire que le monomythe serait une sorte de structure inconsciente dans laquelle tout mythe irait puiser. Mais ce n'est qu'une construction conceptuelle, au mieux. Il y a là une illusion intellectuelle : celle que le schéma construit à partir de mythes particuliers serait en fait au point de départ de ces mythes. C'est une "rétro-projection" non-dite. (Même dans les sciences humaines, on retrouce ce genre de confusions : ce fut par exemple l'erreur de tout le structuralisme français, de croire que les structures explicatives faites par l'anthropologue se trouvaient dans la réalité des sociétés, mais cachées.)

En revanche, si on veut vraiment comprendre de quoi sont fait les récits de fiction dans notre culture, en s'intéressant aux mille et un procédés précis de narration, et pas à quelques étapes très générales et très vagues, il n'y a qu'un seul site à visiter, c'est TvTropes.org, la mine d'or en la matière.

commentaires

Haut de page